Dr Cyril Fiacre – Orthodontie

L’Orthodontie à quel âge ?

L’Orthodontie précoce

L’orthodontie précoce se préoccupe de la croissance des mâchoires, clé d’un alignement harmonieux sans extractions. L’orthodontie précoce intervient le plus tôt possible, dès trois ans et en tous cas bien avant l’âge de 12 ans.
Pour le cabinet, il n’est jamais trop tôt pour mettre en place un traitement.

L’orthodontie précoce ou orthodontie d’interception

Approche centrée sur la prévention, l’orthodontie précoce commence avant la chute des dents de lait.

Le dépistage précoce permet de mettre en place un traitement dit d’interception. En quoi consiste ce traitement ? Un traitement d’orthodontie précoce est un traitement qui agit sur les bases osseuses. On parle d’orthopédie dento-faciale (et non d’orthodontie qui se contente de déplacer les dents).

Chez un jeune enfant, il n’est bien entendu pas question de poser des bagues. Le traitement orthodontique précoce consiste à faire de la place en cas d’encombrement important, ou à corriger les bases osseuses en cas de dents trop en avant. Il en existe de nombreuses sortes en fonction de la malocclusion ou anomalie dento-maxillaire à corriger.

Il permet souvent d’éviter des extractions de dents définitives ou de la chirurgie à l’âge adulte.

Avantages d’un traitement d’orthodontie précoce ou interception

Un traitement orthodontique précoce se fait sur un ou deux semestres maximum.
Un traitement orthodontique précoce est stable car il permet de normaliser les fonctions.
Il agit en profondeur sur la structure des bases osseuses.

« Trop tôt n’est jamais trop tard. »